• office-de-tourisme-visan-01
  • office-de-tourisme-visan-02
  • office-de-tourisme-visan-03
  • office-de-tourisme-visan-04
  • office-de-tourisme-visan-05
  • office-de-tourisme-visan-06
  • office-de-tourisme-visan-07
  • office-de-tourisme-visan-08

À Visiter

Notre Dame des Vignes
Classée Monument historique

 Le coeur de Notre Dame des Vignes

 

Chapelle rurale posée dans son écrin.
L’histoire veut qu’une statue de la Vierge à l’enfant fût découverte dans un sillon par un viticulteur au XIIIe siècle. Transportée avec ferveur en l’église paroissiale, la statue disparaît au cours de la nuit et on la retrouve de nouveau dans le sillon, et ceci par trois fois, malgré la vigilance du curé. La foi populaire interpréta ce miracle comme la volonté divine et mariale de faire construire une chapelle sur le lieu même de la découverte

La date de sa construction reste incertaine, tout porte à penser qu’à la fin du XVe il y avait un ermitage qui abritait des religieux pèlerins (1490). Restauré en 1506, l’ermitage sert de résidence aux Augustins de 1616 à 1627.

  De 1730 à 1751, les Dominicains (ordre mendiants des frères prêcheurs fondé par Saint Dominique 1215) résident à la Chapelle,  avant de s’installer dans le couvent, édifice plus vaste, construit par leur soin avec des pierres de l’ancienne église  détruite par un  incendie.

 En 1629, la peste sévit en Provence. Visan est épargné alors qu’alentours l’épidémie fait des ravages. Le 25 août 1629, le Consul de  Visan, Alphonse de Piolenc (Major du régiment de Normandie en 1629) prononce le vœu qui institue une messe perpétuelle. Elle est  célébrée le samedi pour remercier la Vierge de Notre Dame des Vignes d’avoir éloigné la peste de Visan  En 1720, une autre  épidémie venue de Marseille se déclare à nouveau en Provence. Plus de 100 000 morts jonchent les rues de Provence. . Mais Visan  est à nouveau protégé et reste à l’écart de la contagion. Les visanais vouent un culte particulier à Notre Dame qui les protégea par  deux fois. 

 

Lorsque l’on pénètre dans la chapelle, on est émerveillé par l’extrême richesse ornementale de l’édifice. Le chœur possède le plus bel ensemble en bois doré du Sud-Est de la France, caractérisé par un retable avec un décor sculpté (bustes de Saint Pierre et Saint Paul en bas relief, la statue de la Vierge de l’Annonciation et de l’Ange Gabriel) et des lambris du XVIIe, ainsi qu’un maître autel du XVIIIe.

La nef a subi un profond remaniement au XVIIIe tandis que le chœur conserve une structure « gothique » bien que daté de 1508 et restauré en 1637. Une grille en fer forgé œuvre d’un serrurier visanais Jacques-Joseph Armand, sépare le chœur de la nef.

A compter du 1er mai tous les vendredis la messe du vœu est célébrée à 18h précédée du chapelet à 17h30. Dès le mois d’octobre cette messe a lieu à la Chapelle Ste Rose rue Réchaussil à 18h. 

 

Le 15 août, fête de l’Assomption, la messe a lieu à la chapelle à 18h.

Le pèlerinage du 8 septembre pour la fête de la Nativité se déroule en plein air à 10h30.

Pour tout renseignement vous pouvez contacter la Maison du Tourisme et du Terroir.

Ouverture

De mai à mi octobre :
Les mardi, mercredi, jeudi, vendredi, samedi
de 10 à 11h30 et 15h30 à 18h30
Dimanche de 15h30 à 18h
Contact :04 90 65 07 78 Chapelle Notre Dame des Vignes

de la mi octobre à avril :
Si la porte de la chapelle est fermée, sonnez la cloche de l'ermitage.

Fermée le lundi toute la journée et le dimanche matin


Ce lieu de prière et de recueillement impose une tenue et un comportements corrects.

Image2.jpg

 

 

 


 

Hôtel de Pellissier

 20160902 104456

 

 

L’hôtel de Pellissier témoigne du rayonnement politique culturel et artistique des Etats Pontificaux au XVIIIe s dans ce qui était alors le Comtat Venaissin devenu ensuite le département français du Vaucluse.

En 1344, les Papes, installés en Avignon depuis le début du siècle, font l'acquisition de Visan qui devient alors un lieu de villégiature pour des personnalités de la cour papale qui s'y font construire de grandes demeures.

La famille de Pellissier en est l'illustration. Certains sont juristes, évêques, travaillant pour les Etats Pontificaux. Si la famille est originaire du Languedoc, elle s'établit dans les Baronnies puis à  Visan

En 1585, achat d’un ensemble d’édifices par Claude Pélissier, mais les premiers travaux ne débutent qu’un siècle plus tard.

De 1750 à 1760, Joseph de Pellissier, président du Tribunal ecclésiastique de Carpentras, fait construire l'actuel édifice. En 1757, une première série de travaux concerne le rez-de-chaussée, ils sont confiés à l'architecte Lambertin.

En 1770, une deuxième série de travaux, dirigée par l'architecte Tessier commence. C’est durant cette période que sont créés les cheminées, les gypseries, les décors des plafonds et la grille en fer forgé de l'escalier d'honneur due au ferronnier Arnaud qui a également réalisé la table de communion de Notre Dame des Vignes.

Après la Révolution, l'hôtel change de propriétaire, il est vendu en 1830.

En 1891, l'abbé Bornel, fonde un pensionnat pour les jeunes filles, tenu par les sœurs de St Charles déjà installées à l’HôtelDieu.

Il change à nouveau plusieurs fois de propriétaire avant d'être acquis par la municipalité en 2004.

Inscrit aux Monuments Historiques.

L’Hôtel de Pellissier accueille des expositions tout au long de l’année. Consulter l'agenda.